Pour la prochaine création de la compagnie, une artiste et une philosophe se mettent au travail d’interroger la joie. Le processus de travail débute en 2018 par des enquêtes de terrain auprès d’enfants et adolescents. Le regard de la jeunesse nous semble essentiel pour aborder un sujet délicat à questionner aujourd’hui. Puis dans un deuxième temps deux ou trois artistes aériens et
chorégraphiques, interprètes pressentis, seront invités pour un temps d’exploration « fondamentale » à partir des pensées et des mouvements collectés. Ces deux phases permettront de dessiner les lignes dramaturgiques et la mise en écriture de la pièce
future. Que ce soit par les corps en mouvements ou par les questionnements et les pensées philosophiques, en quoi poser la question de la joie aujourd’hui pourrait être un acte de résistance ?



Contact